Pompe à Chaleur Air-Air : ce qu’il faut savoir

La pompe à chaleur air-air est un dispositif ayant une double fonction: celui de chauffer l’habitation durant l’hiver et d’apporter de l’air frais pendant l’été. Le point sur ce qu’il faut savoir concernant cette variété de pompe à chaleur.

Définition de la pompe à chaleur air-air

On qualifie de PAC, une pompe à chaleur puisant l’énergie thermique de l’air pour en restituer la chaleur par pulsation. Elle comporte deux unités (interne et externe) et des capteurs horizontaux ou verticaux.

Certains modèles de pompes à chaleur sont aussi dotés d’un système de contrôle à distance. L’installation de filtres assainissant par une entreprise d’installation de pompe à chaleur air air est possible concernant une PAC. Ces filtres nettoient l’air ambiant et éliminent notamment les acariens.

La pompe à chaleur air-air est un dispositif mixte de petite taille. Elle peut s’installer facilement dans une pièce avec une superficie réduite. Pour fonctionner, cet appareil utilise l’air et l’énergie électrique. Simple d’entretien, ce type de pompe est gainable.

Bon à savoir

Il est toujours plus prudent de consulter le règlement avant la mise en place d’une pompe à chaleur air/air dans une copropriété et un lotissement, car il existe parfois des clauses restrictives à la pose de dispositifs de climatisation.

Atouts de la PAC

Le premier avantage de la pompe à chaleur air-air est sa réversibilité. Ce dispositif est capable de produire aussi bien de la chaleur que du froid. Il peut donc être utilisé en toute saison.

La PAC se distingue aussi par son adaptabilité. Il est possible de la poser dans une maison neuve ou dans un bâtiment ancien. Elle peut être placée dans n’importe quelle pièce du logement, mais aussi dans le jardin.

Il s’agit d’un dispositif facile à utiliser. Sa pose par un spécialiste de l’installation de pompe à chaleur air air ne requiert pas l’autorisation de la commune. Son chantier peut être mené sans une demande de permis.

La pompe à chaleur air-air a aussi une bonne rentabilité: «Pour 1 kWh consommé, on récupère 3 kWh».

Le système permet aussi de réduire les dépenses en électricité. Il fonctionne au moyen d’une énergie renouvelable : l’air ambiant. L’utilisation d’une PAC permet une économie d’énergie de l’ordre de 60% sur la facture de chauffage. Pour optimiser la rentabilité de son appareil, il ne faut pas hésiter à demander à une entreprise de l’installation de pompe à chaleur air air d’effectuer quelques réglages.

Fonctionnement de la PAC

La pompe à chaleur air-air se sert de l’air extérieur pour puiser l’énergie destinée au chauffage de la maison.

L’unité extérieure procède à la capture des calories de l’air qui seront ensuite transmises dans le circuit de liquide caloporteur. Dans cette région a lieu l’échange thermique à l’origine de la transformation des calories en air chaud. La chaleur produite est ensuite diffusée à travers les unités en interne, les ventilo-convecteurs ou les modules splits.

La diffusion de la chaleur s’effectue ensuite par brassage de l’air ambiant qui atterrit dans la ou les pièces à chauffer.

Choix d’une PAC

Au moment de choisir sa pompe à chaleur, il est primordial d’identifier son coefficient de performance (COP). Ce dernier donne une idée de la consommation d’énergie du dispositif, ceci en se basant sur la chaleur restituée pour une consommation de 1 kWh. A noter que le COP varie entre 2 et 5. Si le coefficient est de 2, cela signifie que la PAC restitue 2 kWh de chaleur pour 1 kWh d’énergie consommée.

La puissance du système est un autre critère à considérer au moment du choix de son matériel. Elle affiche la capacité de production de chaleur du dispositif qui varie entre 5 et 20 kW.

Si la PAC est à installer par une entreprise installation pompe à chaleur air air dans une zone restreinte, un petit appartement ou dans une maison sans jardin, il faudra aussi tenir compte de son confort acoustique. L’idéal est de se doter d’un appareil insonorisé pour éviter de produire du bruit.

Le choix des capteurs est aussi important au moment de l’achat d’une PAC. Si l’on a de la place dans le jardin, le mieux est d’opter pour des capteurs horizontaux. Dans le cas contraire, il faudra miser sur des capteurs verticaux. En cas de doute, mieux vaut avoir les conseils d’un spécialiste de l’installation de pompe à chaleur air air.

Un commentaire Ajoutez le votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *