Protection et nettoyage des gouttières

le

Pour que les gouttières puissent collecter les eaux pluviales le plus longtemps possible, il est indispensable de les protéger et de les nettoyer régulièrement.

Protéger les gouttières

Pluie, vent, neige peuvent endommager durablement la gouttière lorsqu’elle n’est pas suffisamment protégée. Pour rallonger la durée de vie d’une gouttière, il est indispensable de mettre en place un système de protection contre les agressions extérieures. Parmi les protections de gouttières, on distingue entre autres la crapaudine, le stop-feuilles et le protège gouttière.

Une protection de gouttière de qualité doit pouvoir protéger la maison des diverses contraintes climatiques (et éviter les chutes sur les fenêtres). Pour ce faire, il est préférable de choisir un matériau capable de résister au gel, aux rayons ultra-violets ainsi qu’aux diverses variations de température. Une protection gouttière doit notamment disposer d’une excellente résistance à l’eau et à des charges lourdes.

Pour éviter que la gouttière ne soit bouchée, il vaut mieux investir dans une crapaudine ou un stop-feuilles qui empêchent les végétaux et autres particules drainés par le vent et la pluie d’atteindre la gouttière.

Il est aussi indispensable d’assurer la protection des parties haute et basse contre les chocs.

Nettoyer les gouttières

Pour prolonger la durée de vie des gouttières, il est primordial de les nettoyer régulièrement. Cette précaution permet d’éviter les réparations et les changements fréquents de gouttières.

Lors du nettoyage de la gouttière, il est préférable de débuter par la partie basse. A ce niveau, il faut ouvrir les regards d’évacuation, puis éliminer les débris avant de nettoyer à l’eau « claire » toute la zone.

Poursuivre le nettoyage avec le nettoyage des profilés (feuilles mortes, branchages) à l’aide d’une pelle en plastique. Il convient ensuite de boucher la descente avec un seau.

Pour voir s’il y a des fuites dans la gouttière, il est conseillé de la remplir avec un peu d’eau. Il faut ensuite enlever le seau et voir si l’eau s’écoule normalement dans l’évacuation. S’il y a des bouchons qui empêchent l’eau de descendre, il faudra donc les retirer.

Enfin, il ne faut pas oublier de vérifier si les crochets sont bien fixés aux chevrons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *