Isolation des combles : Prix, avantages, par soufflage ou non?

Isolation des combles : Prix, avantages, par soufflage ou non?

9 mai 2020 Non Par romain

Quand isoler les combles rime avec économies d’énergie

La relation entre le fait d’isoler les combles et les économies d’énergie qui en découlent ne sont pas toujours évidentes pour un néophyte. Quelques éléments d’explication pour comprendre cette situation.

Les combles non isolés, une passoire thermique

Une maison mal isolée est une source de déperdition de chaleur importante. Ce phénomène se produit essentiellement au niveau des combles. Un fait compréhensible lorsque l’on sait que la chaleur, en raison de sa légèreté, s’élève vers le haut.

Lorsque les combles peu ou pas isolés, ils deviennent une passoire thermique. Il en résulte une baisse de température qui, en hiver, peut être très importante.

Ces variations de température entraînent une utilisation intensive du chauffage. Selon les études réalisées, le chauffage est la principale source de dépenses des ménages. Avec la hausse du coût de l’énergie, le budget qui y est alloué peut rapidement peser sur leurs finances.

Suppression des déperditions thermiques et réduction de la consommation énergétique

Isoler les combles rime avec économie d’énergie, car l’isolation permet de supprimer les sources de déperdition thermique. Dans la même foulée, elle réduit la facture énergétique d’environ 15 %. Une baisse non négligeable à l’heure où le prix de l’énergie est en constante hausse.

Économie d’énergie grâce à des isolants performants

Alors que le chauffage requiert un entretien régulier, l’isolation thermique n’en a pas besoin surtout si le choix porte sur des matériaux isolants ayant une résistance mécanique et thermique élevée, ainsi qu’une méthode d’isolation efficiente.

Pour qu’isoler les combles rime avec économies d’énergie, il faut également associer ces travaux à une inertie thermique judicieusement utilisée.

Économies d’énergie et économies financières

Les économies réalisées lorsque vous procédez à l’isolation de vos combles ne sont pas uniquement énergétiques. Elles sont aussi financières, grâce au CITE ou aux aides ADME, si vos travaux sont confiés à des artisans ou des entreprises RGE.

isolation des combles prix

Isolation des combles prix : quelles astuces pour amortir les coûts ?

Si vous souhaitez améliorer les performances énergétiques de votre maison, et vous épargner ainsi des dépenses superflues, des rénovations s’imposeront. Et, si ce n’est déjà fait, vous devriez plus particulièrement songer à optimiser l’isolation des combles.

En effet, une toiture mal isolée est à l’origine de 30% des pertes de chaleur d’un logement selon l’Ademe, ce qui peut à long terme entrainer des dépenses conséquentes en chauffage. Bien sûr, de tels travaux peuvent rapidement devenir onéreux, dépendant de la surface à rénover. Toutefois, c’est une opération fortement recommandée pour sa rentabilité. D’autant plus qu’il existe plusieurs aides de l’Etat disponibles pour vous aider à réduire le coût de l’opération.

Viser une isolation optimale pour bien rentabiliser

Les travaux d’isolation des combles peuvent coûter de 18€ le m² à 267€ le m² selon que ce soit des combles
perdus ou aménagés, avec une isolation intérieure ou extérieure. Cela peut paraître risqué d’investir autant dans une
toiture. Pourtant, plus l’isolation sera performante, plus la différence se fera ensuite sentir sur les factures de chauffage.

N’hésitez donc pas à y mettre du votre pour vous assurer une isolation en bonne et due forme.

Il vous faudra notamment choisir avec soin l’isolant à utiliser, en l’accordant avec votre type de toiture. La laine de verre
sera par exemple le meilleur choix pour le rapport qualité-prix, tandis que les fibres de bois permettent une meilleure isolation tout en étant plus vulnérable à l’humidité. Le liège et le polyuréthane pourront être plus chers mais plus performant.

Il est important que le choix des matériaux utilisés soit fait en fonction de l’architecture des combles et des performances que vous souhaitez atteindre. C’est pourquoi, il est recommandé de s’adresser à des professionnels pour réaliser au mieux l’opération. D’autant plus qu’il existe plusieurs enseignes spécialisées dans les travaux de toitures pour prendre en charge votre projet.

Ce prestataire propose notamment une expertise particulière en charpenterie, en zinguerie et en isolation d’où son besoin en projecteur de chantier. D’un Arbre ô Toit est spécialisé dans l’isolation, ils vous accompagneront aussi bien dans l’isolation de vos combles que dans l’accompagnement des travaux pour l’isolation externe de votre toiture.

Profiter de l’aide à la transition énergétique de l’Etat

Lorsqu’il s’agit de travaux permettant des économies d’énergie, dans une résidence principale, le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) peut s’appliquer. Il s’agit d’une subvention allouée dans le cadre d’une rénovation énergétique, permettant d’accéder à une déduction fiscale des près de 30% des dépenses éligibles réalisées pendant les travaux.

Pour être éligible à cette aide, il est nécessaire d’être résidant en France, et d’opérer les travaux de rénovation sur
une résidence principale ayant été achevée depuis au moins 2 ans. Il est aussi obligatoire de faire appel à une entreprise dotée d’une certification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour réaliser les travaux.

Plus particulièrement pour l’isolation des combles et son prix, les travaux doivent également répondre à certains critères. En effet,
l’isolation doit permettre une résistance thermique de RT = 7 m2.K/W pour les combles perdus, une RT = 6 m2.K/W pour des combles aménagés et une RT = 4,5 m2.K/W pour une toiture de terrasse.

Par ailleurs, la subvention est limitée à 150€ par m² pour l’isolation extérieure et à 100€ par m² pour
l’isolation intérieure.

Isolation des combles prix : le traditionnel Eco-Prêt à Taux Zéro (EPTZ) à votre service

La subvention la plus connue, l’EPTZ permet d’obtenir un prêt dont le montant des intérêts sera payé par l’Etat. Il est
accordé dans le contexte d’un projet de rénovation énergétique impliquant un bouquet de travaux. Vous pourrez notamment obtenir jusqu’à 20 000€ remboursables sur 10 ans pour un bouquet de 2 travaux, ou jusqu’à 30 000€ remboursables sur 15 ans pour 3 travaux ou plus.

Outre l’isolation des combles et son prix, vous devrez alors opérer d’autres travaux dans votre logement. Cela pourra être l’installation ou le remplacement des appareils de chauffage et/ou la réhabilitation d’un système d’assainissement non collectif à l’aide d’un appareil ne consommant pas d’énergie.

Comme pour le CITE, les travaux devront être réalisés par un artisan agréé RGE, et l’isolant devra offrir une résistance
thermique RT ≥ 7 m2.K/W. L’EPTZ ne peut s’appliquer que dans la rénovation d’un logement ancien, réalisé avant 1990, à l’exception des maisons bénéficiant également de l’aide Habiter Mieux de l’ANAH.

Celles-ci devront tout simplement avoir 15 ans d’ancienneté au moins. C’est d’ailleurs l’un des gros avantages de l’EPTZ : la possibilité de le cumuler avec les autres subventions.

Habiter Mieux, avec l’ANAH

Au travers de son programme Habiter Mieux, l’Agence Nationale d’Amélioration de l’Habitat propose aux particuliers un bouquet d’aides. Parmi elles, l’Aide Solidarité Ecologique permet d’obtenir une subvention de 1600 à 2000€ sur vos travaux d’économie d’énergie.

Cette aide n’est accordée qu’aux foyers aux revenus modestes ou très modestes, selon un plafond de revenus annuels. Les travaux ne sont éligibles que s’ils permettent d’obtenir une amélioration d’au moins 25% des performances énergétiques de votre résidence principale. Qui plus est, la subvention doit être octroyée avant le début des travaux, qui doivent également être réalisés par une enseigne professionnelle.

Dépendant de votre situation géographique, certaines aides régionales ou municipales pourront également être applicables pour compléter l’aide de l’ANAH.

Par contre, vous ne pourrez pas accéder à cette aide si vous êtes locataire. Elle est uniquement destinée aux propriétaires, aux syndicats de copropriétaires et aux propriétaires bailleurs.

Ne négligez pas la TVA à taux réduit

Dans le cas de travaux d’isolation des combles, vous pourrez exiger l’application d’une TVA à taux réduit auprès de l’entreprise qui réalisera vos travaux. En effet, si le taux intermédiaire de la TVA est généralement à 10% pour des travaux dans un logement ancien, il peut descendre à 5,5% pour une rénovation énergétique.

Cela pourra être une habitation secondaire comme une habitation principale, pour peu qu’elle ne soit destinée qu’à cet usage, et non à une activité professionnelle.

Il suffira alors que votre logement ait 2 ans d’ancienneté, et que vous puissiez attester de l’application de ce taux réduit
auprès de votre artisan avant ou au moment de la facturation. Le taux réduit ne s’appliquera alors qu’aux travaux et aux
matériels mentionnés dans la facture.

Le prix d’une isolation des combles

À l’heure actuelle, l’option la plus efficace pour réduire la consommation énergétique d’un logement est encore l’isolation des combles. Mais leurs coûts demeurent un frein pour les ménages.

Pourquoi procéder à l’isolation des combles ?

L’isolation des combles est priorisée pour les logements individuels et les immeubles de copropriété, car il faut savoir qu’une grande partie de la chaleur produite pour chauffer la maison se perd par le toit, tandis que l’air froid extérieur, plus lourd, descend vers les pièces inférieures, provoquant des variations de température plutôt inconfortables. Pour la stabiliser et pour éviter les pertes de chaleur, la solution préconisée est l’isolation des combles.

Le prix selon la technique d’isolation

Le prix d’une isolation des combles dépend de plusieurs paramètres. La méthode utilisée est l’un d’entre eux.

Les prix diffèreront entre l’isolation par l’intérieur de combles aménagés et celle de combles perdus. L’isolation par l’extérieur est, quant à elle, plus onéreuse en raison de sa complexité et de la performance énergétique élevée atteinte.

Le prix déterminé par les performances thermiques des isolants

Pour déterminer le prix d’une isolation des combles, il faut prendre en compte la nature de l’isolant, son épaisseur, sa résistance thermique et sa conductivité.

Le prix est fixé au mètre carré. Y seront inclus par les professionnels, tous les travaux qui devront être accomplis dans la même foulée que l’isolation des combles, tels que la rénovation de couverture, le traitement de charpente si nécessaire. L’isolation des combles s’accompagne également de l’installation de fils électriques.

Faire baisser le prix de l’isolation grâce à des professionnels RGE

Le prix de l’isolation des combles dépendra donc du nombre d’intervenants. C’est dans ce contexte qu’il est recommandé de faire appel à des professionnels RGE qui disposent d’un large réseau d’artisans. Leurs services vous permettront de réaliser des économies sur le long terme, grâce au crédit d’impôt pour la transition énergétique, la TVA à taux réduit, à l’éco-prêt à taux zéro.

Demandez votre devis gratuit à nos experts pour connaitre le prix d’une isolation des combles.

Les facteurs déterminant le prix d’une isolation des combles

Les Pouvoirs publics ne cessent de proposer des dispositifs incitatifs afin de pousser les particuliers à entreprendre l’isolation de leurs combles avec pour objectif de diminuer de manière conséquente leurs dépenses énergétiques. La question qui se pose souvent est : quels sont les facteurs déterminant le prix d’une isolation des combles ?

Les principaux facteurs déterminant les prix

Établir le prix d’une isolation des combles n’est pas chose aisée. Seul un expert en la matière peut être en mesure de le déterminer avec exactitude. En effet, plusieurs facteurs sont à prendre en considération. Les prix varient en fonction :

  • De la taille du chantier
  • Du choix du matériau isolant à choisir. Les prix ne seront pas les mêmes pour un isolant naturel tel que le chanvre, le lin ou l’ouate de cellulose, ou les isolants minéraux
  • De la conductivité et la résistance thermique de l’isolant respectant les normes énergétiques en vigueur
  • Du type de combles, qu’ils soient perdus ou aménageables
  • Du type de plancher ou de toit à isoler.
  • De la technique d’isolation à mettre en œuvre
  • Des aides pour lesquelles les travaux sont éligibles.

D’autres éléments vont entrer en ligne de compte pour déterminer le prix d’une isolation des combles. Le coût de la main-d’œuvre varie d’une région à une autre. Les artisans vont donc aligner leur prix en fonction des tarifs appliqués dans leur ville.

Les aides pour réaliser des économies sur le long terme

Au regard des coûts souvent onéreux, le gouvernement a instauré différents dispositifs visant à aider les propriétaires à entreprendre les travaux d’amélioration des performances énergétiques de leurs logements. Le crédit d’impôt ou CITE, les aides de l’ANAH, celles de l’ADEME et celles octroyées par les collectivités territoriales permettent d’obtenir des réductions importantes sur le coût des travaux et de réaliser de réelles économies sur le long terme.

Prix d’une isolation des combles perdus par des artisans

Les propriétaires prennent petit à petit conscience de l’importance de l’isolation des combles perdus, même si l’endroit n’est pas utilisé. Mais les prix appliqués demeurent rédhibitoires. Mais quel est exactement le prix d’une isolation des combles perdus par des artisans.

Que désigne-t-on par combles perdus ?

Les combles perdus constituent un espace souvent non utilisé, voire inutilisable et donc délaissé. Pourtant, 30 % des pertes calorifiques d’un logement s’effectuent à ce niveau.

Il en résulte des variations de température à la fois inconfortables et coûteuses pour le budget du ménage.

Celles-ci entraînent une hausse de la consommation d’énergie, car afin d’obtenir le confort thermique du logement, le chauffage ou la climatisation est poussé au maximum.

Comment isoler des combles perdus ?

L’isolation des combles perdus s’effectue en tenant compte de sa configuration et de son accessibilité ou pas. Les artisans en charge des travaux se sont formés dans les techniques d’isolation, mais également dans les métiers de couverture, souvent indissociables des travaux d’isolation. Le prix facturé sera donc fonction de l’importance des travaux.

  • L’isolation des combles perdus accessibles se fera grâce à des rouleaux isolants en laine minérale, végétale ou à l’aide de matériaux écologiques tels que la paille.
  • Pour les combles non accessibles, l’isolation par soufflage est la technique la plus répandue. L’isolant en vrac est projeté sur le plancher à travers un sas de ventilation ou un interstice créé dans le toit.

Comment amortir les dépenses engagées ?

Quelle que soit la technique utilisée, le recours à un artisan RGE Eco Artisan ou Qualibat est préconisé. Malgré des coûts élevés, les dépenses sont amorties par les aides et subventions attribuées par l’État.

Les propriétaires éligibles seront ceux dont l’isolation est en conformité avec la Réglementation thermique 2012.

Le coût de l’isolation des combles perdus est donc défini selon leur complexité et les travaux qu’elle induit. Demandez votre devis gratuit pour en savoir plus et consultez nos experts pour le choix de votre artisan RGE.